Prise de photo : techniques de base avec un smartphone

Un problème que beaucoup de figurinistes rencontrent au moment de la mise en ligne de leurs oeuvres, est la prise de photo qui reflète au mieux le travail qu’ils ont réalisé sur leurs modèles.

Dans cet article je vais tenter de vous expliquer comment obtenir du résultat sans avoir à investir dans du matériel de pro, qui vous coûtera excessivement cher pour ne pas vous servir de manière régulière et qui en plus d’être encombrant vous occasionnera de solides prises de tête.

Dans cette optique je vous inviterai donc à utiliser un appareil que la plupart d’entre nous possède déjà, à savoir un smartphone.

Tous mes clichés sont pris avec un iPhone, simplement parçe que son capteur correspond à ce que j’attendais de mon appareil et surtout parce que c’est celui que j’ai 😀

Je ne vous ferai pas un cours théorique sur la prise de photo, d’autres sites l’ont déjà fait, bien plus spécialisés que moi.

Sachez simplement qu’il est primordial de prendre en compte quelques paramètres avec un reflex, alors qu’avec un smart phone vous ne devrez la plupart du temps vous soucier d’une seule chose : la balance des blancs.

La balance des blancs

Wikipedia, qui dit généralement des choses relativement sensées nous donne une définition que je vous laisse le soin de découvrir.  Et que je résumerai comme ceci, même si les puristes hurleront certainement au blasphème : faire la balance des blancs, c’est corriger l’influence de l’éclairage sur les couleurs de ce que vous photographiez.

Pour faire simple, tout le monde se souvient des ampoules à incandescence, remplacées depuis peu par les ampoules fluocompactes ou les leds. Ces ampoules existaient en format « lumière froide » ou « lumière chaude ».  Ces dernières avaient la particularité de modifier la lumière ambiante en donnant une teinte jaunâtre à l’objet photographié.  Les ampoules dites « froides » ont tendance à donner une teinte bleutée…

« Mais bon sang, pourquoi n’ont « ils » pas pensé à faire des ampoules dites « naturelles »?  » vous demanderez vous : Ça existe, ça fonctionne fort bien pour l’œil humain, mais l’appareil photo est très très stupide et il interprète tout comme du bleu dans le cas de l’utilisation de ce type d’ampoules.

En réglant la balance des blancs on va expliquer au capteur de notre appareil ce qu’est un véritable blanc (pour être tout à fait correct, on prendra idéalement un gris neutre à 80%, mais ça s’appelle balance des blancs, alors bon 🙂 )

Notre appareil, qu’il soit smartphone ou traditionnel, calcule les valeurs de ce qu’il voit en fonction de ce qu’on lui met sous le nez,  On va donc lui dire qu’il se trompe et lui montrer ce qu’est un vrai truc blanc, histoire qu’il corrige son tir 😉

Sur cet exemple, la première photo est prise sans que la balance des blancs n’ait été faite : une figurine à dominante rouge photographiée sur fond noir.

 

 

 

 

 

 

 

Comme on peut le voir, le fond censé être noir apparaît jaunâtre sur la photo de gauche. Si le fond a été modifié par le capteur, les couleurs de la figurines l’auront été elles-aussi, y a pas de raison, et ce n’est pas ce qu’on veut.

Avec une balance des blancs on obtient tout autre chose, comme le montre la photo de droite.

Le fond est plus gris-foncé/noir, et la figurine correspond bien à ce qu’elle est en réalité.

Pour arriver à ça, une méthode toute simple.

Sortez les mouchoirs !

Si si, sérieusement, sortez un bête mouchoir blanc en papier (et gardez le propre 🙂  )

Une fois votre figurine positionnée dans votre lightbox, ou ailleurs, (la technique fonctionne si ce n’est que l’éclairage et les éléments environnants influenceront aussi le résultat) placez contre elle ledit mouchoir et faites votre mise au point en laissant visible une partie de la figurine afin que vous puissiez voir si la mise au point et la balance des blancs se font bien au bon endroit.

Magie! l’appareil fait donc une mise au point sur le mouchoir (situé à la même distance de l’objectif que la figurine) et optimise le rendu des couleurs en fonction d’un blanc pur. Permettant ainsi aux autres couleurs de ressortir telles qu’elles sont réellement.

Verrouillez la mise au point*, retirez le mouchoir et déclenchez !

Voilà c’est tout. Pour peu que vous ayez pris la peine de poser votre téléphone/appareil sur un support vous pouvez faire une série de clichés de la même figurine sous différents angles, voire de figurines différentes, pour autant qu’elles soient positionnées à la même distance de votre objectif: votre série de figurines aura le même rendu en terme de lumière et de couleurs.

(Ok, l’exemple choisi n’est probablement pas la série de clichés la plus réussie qui soit, mais ça vous donne une idée : les trois photos ont la même exposition et la figurine à la même teinte.)

Afin d’éviter de faire bouger votre téléphone en prenant la photo (ce qui remettrait en cause votre mise au point) vous pouvez, en fonction du modèle, utiliser un déclencheur à distance, sur l’iPhone 5s, les écouteurs remplissent cette fonction.  Certaines applications permettent d’ intégrer un retardateur et de laisser à l’appareil le temps de se stabiliser avant de déclencher.

*pour verrouiller la mise au point sur un iphone il suffit de laisser votre doigt sur l’écran en pointant l’endroit sur lequel vous voulez faire la Màp.   L’indication suivante apparaît en haut de votre écran :


A partir de là, votre appareil photo gardera en mémoire les infos et vous pourrez déplacer la figurine, en ajouter une autre on encore faire pivoter la figurine pour la prendre en photo sous tous les angles.

 J’espère que cette méthode vous permettra d’obtenir des résultats qui vous plaisent, n’hésitez pas a commenter et à partager vos expériences 😉

Publicités